La réforme de Santé

Eradiquer le paludisme

Les crises sanitaires majeures liées aux grandes migrations sont devant nous. L'ébola a montré les limites des systèmes de santé en Afrique de l'Ouest. Au Congo, c'est autant les maladies infectieuses de l'eau et de l'environnement insalubre que les épidémies infantiles (rougeoles, ...) qui menacent. Il nous faut poursuivre le réarmement sanitaire du pays.
La prise en charge à 100% des pathologies les plus courantes et des affections dentaires pour les nationaux est un objectif à viser.

Nos propositions

- Déclenchement du Plan « Gorgas » d’éradication nationale du Paludisme et des maladies infectieuses liées à l’eau et à l’insalubrité. Sur le modèle de l’assainissement de Cuba par le Général Gorgas pour éradiquer le paludisme du Congo Brazzaville.
- Reconstitution du réseau national de Santé Dispensaire - Hôpital Central - CHU assurée par une redevance maximum de 5% sur les revenus et bénéfices.
- Gratuité des soins du paludisme, gratuité du suivi des grossesses, des accouchements et allocation naissance de 3 millions FCFA à partir du 7e mois à toutes les femmes.
- Seront créés trois groupes de Santé à vocation nationale et sous régionale par regroupement des cliniques existantes. L’affiliation à une Clinique est rendue obligatoire pour les entreprises privées.