CFCO URBAIN

Ensemble pour la ville congolaise de demain

Le déplacement à Brazzaville et Pointe-Noire est devenu un véritable casse-tête. Dans les arrêts de bus, il faut attendre une heure ou deux heures pour trouver un bus qui emprunte son itinéraire. La situation perdure et semble ne pas trouver de solution.
Les Brazzavillois et les Pontenégrins sont obligés de payer le double ou le triple du prix habituel de la course pour pouvoir arriver à temps à destination. Au lieu de 150 francs CFA, ils paient 300 à 450 francs CFA en aller et le même prix au retour. Le budget transport a augmenté et est devenu de plus en plus imprévisible. Les difficultés de transport ont une incidence directe sur la ponctualité des travailleurs entrainant retards et absences nuisibles à l’économie.
En dépit d’une emprise ferroviaire existante au coeur des villes, le CFCO ne propose pas encore d’offre de déplacement banlieue-ville et intra-urbain.
L’Emergence économique du Congo passera aussi par le développement d’une industrie de transport en commun ferroviaire.

Nos propositions

Le trafic routier urbain des deux principales villes (Brazzaville et Pointe Noire) est saturée, une solution collective doit prendre la relève.
- Pour Brazzaville
9 lignes de train urbain : La ligne 1 pré-existe déjà à travers le tronçon CFCO Gare centrale - PK Mfilou. Elle peut déjà faire l’objet d’un aménagement et d’une circulation alternée quand le tronçon n’est pas occupé par le CFCO traditionnel. Le creusement du réseau sera l’occasion pour construire le réseau d’égouts modernes de la ville de Brazzaville en remplacement du système des caniveaux. Comme avec le réseau ferré national, gazoduc, fibre optique, eaux, électrification accompagneront la construction du réseau.

- Pour Pointe-Noire
12 lignes de train urbain : La ligne 1 pré-existe déjà à travers le tronçon CFCO Gare centrale - Fond tié-tié. Elle peut déjà faire l’objet d’un aménagement et d’une circulation alternée quand le tronçon n’est pas occupé par le CFCO traditionnel. Le creusement du réseau sera l’occasion pour construire le réseau d’égouts modernes de la ville de Pointe-Noire en remplacement du système des caniveaux. Comme avec le réseau national, gazoduc, fibre optique, eaux, électrification accompagneront la construction du réseau Pour Pointe-Noire, une ligne d’intérêt sous régionale est ajoutée pour relier Pointe-Noire à Cabinda ville.

Zoomer sur la ville de votre choix