CFCO +

Relier Betou à Conkouati en 3H de train

Le tout routier et le tout aéroportuaire ont vécu. Malgré les efforts, l’avion reste un luxe pour la majorité des congolais et les routes peinent à fluidifier les échanges intérieurs.

Il faut sortir le Congo du tout routier et du tout aéroportuaire en construisant un réseau ferré moderne qui intégrera le territoire.
Le train permettra le transport de fret lourd et de passagers de masse à bas coût. Transporter plus de congolais et de marchandises à moindre coût en créant des emplois.

Nos propositions

3 lignes TGV nationales complétées par 19 lignes ferrées d’intérêt interdépartemental. La construction du réseau accompagnera l’électrification, l’acheminement en gaz (gazoduc), en carburant (oléoduc) et le câblage en fibre optique du territoire. Les technologies chinoise et japonaise seront privilégiées.

-TGV 1 : Pointe Noire - Betou en passant par Brazzaville et Ouesso
- TGV 2 : Boko - Betou en passant par Epena
- TGV 3 : Pointe Noire -Souanké en passant par Zanaga, Djambala et Kellé.
- 19 lignes interdépartementales : Les lignes départementales feront le maillage du pays profond et dynamiseront les échanges intérieurs.